Cornières filantes standards Louineau : comment les adapter à votre chantier ?

Cornière filante

Quel que soit le type de pose, en applique intérieure ou extérieure, Louineau a développé des cornières filantes standards respectant le DTU 36.5. Toutefois, pour garantir une bonne mise en œuvre, il est important de s'assurer qu'elles soient suffisamment résistantes et bien dimensionnées ! Dans cet article, Louineau vous donne ses conseils pour adapter correctement vos appuis métalliques selon votre cas de montage...

La cornière filante en quelques mots...

Cornière filante

Dans le cas d'une pose en applique extérieure ou intérieure, la cornière filante a pour fonction principale de reconstituer ou d'élargir un appui pour permettre de supporter la menuiserie. C'est le poids de cette dernière qui sera ainsi repris sur toute la surface de cet appui.

En assurant une parfaite linéarité et planéité, l'utilisation d'une cornière filante facilite grandement la mise en œuvre de la menuiserie et surtout le calfeutrement.

Les différents paramètres des cornières filantes standards Louineau

Les cotes menuiserie et béton

Pour dimensionner une cornière filante, deux cotes sont à définir : la cote béton (A) et la cote menuiserie (B). Pour la cote A, Louineau propose une cote standard de 103 mm ou de 120 mm dans le cas où le rejingot est inexistant. A noter qu'en cas de reconstitution de rejingot, la cornière filante doit dépasser du gros œuvre pour permettre la mise en place de la bavette.

Cote menuiserie béton

Enfin, pour la cote B Louineau propose des dimensions standards allant de 55 à 215 mm, par pas de 10 mm. Pour choisir la bonne dimension de cette cote, il vous suffit de prendre en compte la dimension de l'isolation. Hormis dans le cas d'une pose en intérieur, prévoyez 15 mm en moins pour le passage de la plaque de plâtre. En effet, si votre isolation fait 120 mm, choisissez une cote menuiserie de 105 mm.

La longueur

Louineau propose une longueur minimum standard de 600 mm, puis par pas de 100 mm, sans contrainte maximale. Pour les dimensions supérieures à 2400 mm, un système d’éclissage permet la jonction entre plusieurs cornières.

Cette éclisse facilite non seulement l'alignement de l'appui mais garantit également la continuité de l'étanchéité et le bon maintien entre les deux longueurs. Elle est conçue avec ou sans réservation pour joint afin de s'adapter facilement à la conception de la cornière prédéfinie.

Eclissage cornière filante

🔎 Bon à savoir

Pour définir la longueur de votre cornière filante, il suffit de prendre en compte la longueur du tableau fini à laquelle additionner au minimum 40 mm de chaque côté, soit 80 mm. Ce débord est nécessaire pour réaliser l'étanchéité, et est conforme aux normes en vigueur.

Par exemple, si votre menuiserie fait 1386 mm de long, auxquels nous ajoutons 80 mm (40 mm de chaque côté), alors votre cornière filante devra à minima mesurer 1466 mm de long. Une cornière filante standard Louineau de 1500 mm sera donc nécessaire pour votre cas de montage.

L'épaisseur de la tôle

La capacité à reprendre un poids plus ou moins important dépend de la densité de la tôle choisie. Pour son offre standard, Louineau propose des tôles d'1.5, 2 ou 3 mm d'épaisseur. Toutefois, il est possible que l'appui ne soit pas assez résistant pour supporter toute la charge de la menuiserie. Dans ce cas, il vous sera nécessaire d'y ajouter des renforts.

Les caractéristiques techniques présentées ci-dessus correspondent à celles de l'offre standard Louineau. Pour toutes demandes spécifiques et quels que soient vos besoins, Louineau est en capacité de concevoir des pièces sur-mesure.

Les renforts possibles pour augmenter la résistance de la cornière filante

Le renfort à Gousset

CFIL renfort PG

Afin d'apporter de la résistance à la cornière filante et d'augmenter sa rigidité, Louineau propose l'ajout de renforts à gousset (PG). Ce type de renfort est principalement utilisé dans le cas de cotes menuiseries importantes. Aussi, il garantit un maintien optimal pour la mise en œuvre de menuiseries lourdes.

Le renfort BT

CFIL renfort BT

Louineau propose un second type de renfort : la patte à bords tombés (BT). Sa conception en forme de "C" permet de faciliter la mise en œuvre sans être gêné par l'isolant, ainsi que la mise en place de la membrane. D'un point de vue mécanique, il est préconisé de les utiliser pour des cotes menuiseries faibles.

Au même titre que le renfort PG, le BT est intégré à la cornière soit par soudure soit par clinchage.

🔎 Le système du clinchage

Le système de clinchage consiste à assembler des tôles fines (uniquement pour les cornières de 1,5 mm ou 2 mm d'épaisseur) par déformation locale et à froid des matériaux, via un outil à forte pression. Contrairement à la soudure, le clinchage ne dégrade pas la galvanisation.

Clinchage

Louineau vous accompagne !

Pour ces pièces standards, Louineau apporte également son expertise via son logiciel de chiffrage en ligne Mes Devis. En effet, l'ajout de renforts n'est pas systématique, alors comment savoir si votre cornière filante sera assez résistante ?

Une fois les paramètres de votre pièce et le poids de votre menuiserie renseignés sur Mes Devis, Louineau vous indique si votre cornière filante supporte suffisamment (✔️) ou non (❌) la charge. Dans le second cas, il vous faudra alors augmenter l'épaisseur de la tôle choisi et/ou ajouter des renforts à votre appui métallique ou bien, passer au chiffrage d'une pièce hors-standard !

Mes Devis

Pour toutes demandes de spécificités et de conception de pièces sur-mesure, les techniciens de notre bureau d'études vous accompagnent. En utilisant un outil de simulation numérique, ils vous garantissent, via une note de calcul, le bon dimensionnement de vos cornières filantes hors-standards suivant le cas de montage. Pour toute demande d'information, n'hésitez pas à nous contacter !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *