Béton VS aluminium : quel matériau choisir pour l’appui de fenêtre ?

Appui fenêtre

L'appui de fenêtre ou le seuil de porte peuvent être perçus comme des éléments ordinaires. Pourtant, ils contribuent à un plus grand confort au quotidien ! Posé en applique, cet élément est indispensable en maison individuelle et logement collectif, en neuf comme en rénovation. Fonctionnel et esthétique, l'appui de fenêtre se distingue par son principal élément : la bavette !

L'appui de fenêtre : l'élément indispensable pour une parfaite étanchéité

Les composants d'un appui fenêtre

Pour constituer un appui de fenêtre, un élément principal se distingue : la bavette, et deux autres sont essentiels : le rejingot et le larmier.

Placée entre la façade et la menuiserie, la bavette est façonnée de manière à épouser la forme des appuis de fenêtre. Elle recouvre ainsi l'ensemble de l'ouvrage et le protège des eaux de pluie pour éviter toute infiltration.

Autre atout de la bavette, elle sert d'élément de finition en habillant le tableau. En fonction des matériaux choisis, elle souligne l'esthétique des ouvertures et offre un supplément de caractère à la façade.

Coulé avec l’appui ou préfabriqué industriellement, le rejingot est quant à lui, l'élément arrière rectiligne où vient s'appuyer la menuiserie. Sa hauteur permet d'orienter l'eau de pluie vers l'avant.

Enfin, le larmier, appelé également la goutte d'eau, est le dispositif situé sous toute la longueur de l'appui. Déporté du mur, le larmier permet la bonne évacuation des eaux en les rejetant loin de la façade, la protégeant ainsi des éventuelles souillures.

Conformément au DTU 36.5, la mise en œuvre d’une bavette de fenêtre sur la traverse basse du dormant doit respecter certaines conditions.

appui de fenêtre

Zoom sur certaines règles du DTU 36.5

Selon la norme en vigueur, une pente d’un minimum de 3 % vers l’extérieur doit être appliquée pour favoriser l'écoulement de l'eau. La bavette doit respecter un retrait du rejingot d'au moins 10 mm verticalement et 15 mm horizontalement. L'étanchéité entre la bavette et la traverse basse doit être réalisée quant à elle avec un joint de silicone.

Dans le cas d'une bavette réalisée en traverse basse d’une porte-fenêtre ou baie vitrée, il est important de s'assurer que celle-ci soit suffisamment résistante pour supporter le poids des habitants, sans atténuer son efficacité.

Béton et aluminium : des matériaux qui ont la cote !

En France, une grande majorité des bavettes de fenêtre et rejingot de maisons individuelles ou bâtiments collectifs sont réalisés en béton. Mais depuis ces dernières années, on observe au sein de diverses habitations une montée en flèche des appuis préfabriqués en aluminium. Toutefois, pour assurer efficacement leur rôle, ces seuils de fenêtre en béton ou aluminium doivent être correctement dimensionnés et garantir une qualité de conception irréprochable !

Appui de fenêtre béton

L'appui en béton : pour conserver un esprit traditionnel ou contemporain

Les ouvrages en béton favorisent l'isolation thermique et la durabilité dans le temps grâce à sa résistance aux intempéries. Ces appuis en béton peuvent être préfabriqués en usine ou conçus directement sur chantier à l'aide d'un coffrage spécifique. Facile et pratique à mettre en œuvre, il est en revanche fastidieux à poser dans le cas de grands volumes de type baie coulissante, de part son volume et son poids.

D'un point de vue esthétique, l'appui de fenêtre en béton se fond parfaitement avec la façade d'une habitation ! Des oreilles arrondies donneront un style traditionnel et les coupes droites donneront un côté plus contemporain.

L'appui de fenêtre en aluminium : pour donner un style plus moderne

Ces appuis de fenêtre en aluminium deviennent de plus en plus populaires. Les variétés de coloris (thermolaquage ou pré laquage) peuvent s'allier avec la couleur de la menuiserie. De plus, leurs nombreuses finitions possibles font de ces bavettes aluminium une solution originale dans l'aspect esthétique de l‘habitation. Fines et légères, les bavettes sont faciles à mettre en œuvre quelle que soit la dimension. En effet, pour les grandes longueurs, l'utilisation d'une éclisse permettra la jonction entre deux bavettes.

Comme en béton, l'appui en aluminium peut être préfabriqué en usine selon les caractéristiques dimensionnelles du chantier. Plus économiques, des plats d'aluminium peuvent être utilisés et ajustés sur chantier. Des oreilles à clipper permettront la finition de la bavette en masquant les découpes et garantissant l'étanchéité au niveau latéral.

appui de fenêtre aluminium

Toutefois, les bavettes en aluminium peuvent se révéler bruyantes avec les eaux de pluies et leur isolation thermique est faible. Pour éviter ces phénomènes et favoriser le confort des occupants, des solutions acoustiques et thermiques peuvent y être intégrées.

Pour les projets ne disposant pas de rejingot en béton, Louineau propose une solution alternative. L'utilisation d'une cornière filante, assurant linéarité et reprise de charge de la menuiserie, permettra de reconstituer cet élément.

Tableau comparatif des appuis de fenêtre béton VS aluminium

 
Avantages
Inconvénients

Appui de fenêtre béton
Résistance optimale face aux intempéries
Hydrofugé dans la masse
Augmente les performances d’isolation
Lourd
Difficile à manipuler


Appui de fenêtre aluminium
Aspect moderne
Léger et fin
Large choix de finitions et de coloris
Facile à entretenir
Matériau recyclable


Faible isolation

Utiliser des éléments préfabriqués et standardisés permettront un gain de temps à la pose tout en garantissant le meilleur rapport qualité/prix !

Pour répondre à des délais chantiers, souvent courts, nous proposons des produits standards tout en conservant la qualité industrielle Louineau. Ces solutions préfabriquées peuvent être également conçus sur mesure par notre bureau d'études.

One thought on “Béton VS aluminium : quel matériau choisir pour l’appui de fenêtre ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *