ALERTE NORMES : la sécurité incendie dans les IMH au cœur des discussions

Avec environ 11 500 bâtiments d'habitation dont la hauteur est comprise entre 28 et 50 mètres en France (source : rapport du CSTB), des questions sur les normes de sécurité incendie se posent suite à plusieurs sinistres sur ce type de bâtiment. Le rapport relève que 2 817 de ces tours présentent un risque de propagation d'incendie par la façade, ce qui nécessiterait une rénovation.

Pourquoi renforcer les exigences de sécurité incendie ?

Plusieurs incendies en Europe sur des immeubles d'habitation de quatrième famille (hauteur de 28 à 50 mètres), bientôt renommée IMH (Immeuble de Moyenne Hauteur), ont poussé les pouvoirs publics à renforcer la sécurité incendie en appliquant l'IT249 à ce type de logement.

Dans de nombreux incendies, la façade a joué un rôle propagateur important, ce qui accroît l'intérêt de réglementer la rénovation thermique par l'extérieur. Les matériaux de façade utilisés ne sont pas toujours adaptés à une forte résistance au feu. 

Euroclasses

Comment réglementer la rénovation?

Le rapport du CSTB désigne l'utilisation du bois ou des solutions de Polystrène Sous Enduit (PSE) comme un point faible des rénovations. La première proposition va être de renforcer les exigences en termes de résistance au feu des matériaux. 

Il a été proposé que d'utiliser des matériaux classés au moins A2-S3-d0, c'est-à-dire quasiment incombustible, soit obligatoire en façade des IMH. Une précaution qui limiterait l'utilisation du bois ou des solutions PSE.

Le retour de la filière bois

Les acteurs de la filière bois tentent de trouver un compromis avec les pouvoirs publics en faisant des contre-propositions.

Leur première proposition est de distinguer la paroi à structure bois du système de revêtement extérieur. Ils prétendent que dès lors qu'un écran thermique est prescrit, il semble illégitime d'exclure totalement la solution bois.

Ce que Louineau peut apporter

Louineau propose des solutions répondant à cette nouvelle réglementation.

L'utilisation de cornières filantes épaisseur 15/10ème minimum avec des perçages espacés de 500 mm pour la jonction de dalle/façade est préconisée.

Norme feu - Cornière filante
Norme feu - Bavette

Aussi, des bavettes de recoupement en acier épaisseur 15/10ème minimum devront être posées tous les 2 niveaux et fixées tous les 500 mm maxi.

Enfin, nos précadres de fixation et d'habillage en acier sont une réponse efficace pour la gestion de l'interface façade/menuiserie (calcul C+D).

Norme feu - Précadre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *